De pourpre et d'or

bronzé pubère mon corps chauffe au bord de la piscine
le tien plus âgé mince et musclé
plonge nage sort de l’eau et recommence


ruisselante ta peau crépite de chlore et du même soleil qui libère sa chaleur dans mon sexe
j’imagine ton bas dos satiné ton velouté ventre et entre cuisse


j’y glisse ma main
le long de ta fente je vais viens
tes lèvres s’ouvrent pulpent fondent sous mes doigts
tu n’es déjà presque plus rien
tu te tournes
ramènes tes genoux vers toi
tes jambes s’écartent
et me laissent pénétrer ton con tout le long
je ressors
par petits coups de plus en plus rapprochés je te baise
et
profond je m’enfonce


circlue de toi je
distille ton joui et jute ma chatte si fouttre
craquée au dard de l’été


---------------


jusqu'à la sieste scellée de sexe
la chambre pénombre nos bruits nos chuintements nos ébats
l'or des ombres sort de nos corps
nos odeurs chaleur mêlées suintent ces ors
et gîtent nos jouirs dans la chaux blanches des cloisons


au plus intime de toi je touche
l’envers de ta chair l’épaisseur de ta peau
goûte à tout le feuilleté du plaisir
de ton épiderme duveteux
au pailleté pourpre spongieux
toute ma chair à vif
s’orgasme à la tienne


je cède


---------------


à l'heure longue des ombres massives
où l'horizon boit du spritz
les pins se balancent
pendant que danse entre-cuisses


pour coupler ta beauté aux derniers feux de l'été
tu m'inondes au cocktail parfumé
de ta peau patchouli eau salée


je descends à ta crique


félines cramoises
et rondes de jouir
nous repoussons les angles morts du monde


pourtant assiégée de chaleur
la maison a gardé sa fraîcheur

Qui est Béatrice Brérot ?

Béatrice Brérot pratique l'écriture poétique, littéraire, sonore, queer, politique, performative, narrative, picturale, arborescente. Autant dans le fond que dans les formes, elle interroge le genre et la langue, se déjoue des frontières et trace une poésie transgenre. 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now