L'ange nocturne

Sora

Il était environ trois heures du matin. Le sommeil ne me gagnait pas, alors j'ai voulu faire une petite virée nocturne dans le centre-ville. L'endroit était désert et éclairé par la lueur de la pleine lune. Je déambulais tranquillement dans les ruelles, je me sentais bien et libre. Puis je m'arrêta subitement. Là, devant moi, un être muni d'ailes blanches immaculées sautillait joyeusement dans la rue principale. Il se retourna, le sourire aux lèvres, puis, en me voyant, son expression changea. Il prit peur et se cacha dans un coin. Je tentais de le rassurer, en lui disant que je ne souhaitais pas m'en prendre à lui. Timidement, il montra sa frimousse, un visage lisse et une peau blanche comme neige, des yeux d'un bleu océan, profonds, bouleversants. Cet être paraissait sortir tout droit d'un conte de fée. Je lui ai demandé d'une voix douce, pour ne pas l'effrayer, qui il était et ce qu'il faisait là à une heure pareille. Il me répondit qu'il était un ange, et qu'il ne sortait que la nuit pour profiter de la ville. Il m'a expliqué, sur un ton attristé, que si il sortait le jour, alors que la ville était peuplée, on le fuirait, on le trouverait bizarre et on se moquerait sûrement de lui. Tout en comprenant ce qu'il ressentait, je lui ai fait des compliments, je l'ai rassuré, puis je lui ai dit que toutes les nuits, aux alentours de cette heure là, je viendrais le retrouver sur la place de la rue principale. Il a accepté. Toutes les nuits je suis donc allé le rejoindre, sans jamais me lasser de sa douce et calme présence. Je m'amusais tellement à ses côtés, on rigolait, on se baladait et on parlait de nous. La journée, je n'avais que ce rendez-vous quotidien en tête, j'en trépignais d'impatience à chaque fois. Puis un jour, alors que nous nous étions assis sur un banc, j'ai décidé de lui parler. Je lui ai dit : "Tu sais, moi je suis gay, et d'une certaine manière je me cache aussi. Oui je sors en ville, même la journée, mais je me sens mal à l'aise. Et quand je confies mon homosexualité à certaines personnes, elles me regardent bizarrement, un regard amère de jugement et parfois même de réel dégoût. Alors quand je suis là avec toi, je me sens libre. Libre d'être ce que je suis et libre de faire ce que je veux. Quand je suis là avec toi, je me sens pousser des ailes aussi. Je comprend tes craintes, et jamais je ne te jugerai". Il m'a sourit et une petite larme a coulé le long de sa joue. Il m'a serré dans ses petits bras frêles et m'a chuchoté à l'oreille : "Je t'aime".

Qui est Sora?

"Je m'appelle Sora, j'ai 17 ans et j'habite à Lyon depuis plus de 10 ans maintenant. Je suis genderqueer et pan. Je suis passionnée d'art, musique, dessin/peinture, chant, photographie et cosplay notamment. 

Le texte que j'ai réalisé a été très spontané, car c'est souvent comme ça que je créer le mieux. Je voulais partir sur une base de métaphore, j'ai donc improvisé à partir de ça."

 

Mes comptes Instagram : 

Compte cosplay : @0kurote

Compte perso : @x.weeb_alien.x

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now