Plus Belle La Nuit je te vomis

PierNo

Sauvage nuit, y aller short serré
        siphonné des pupilles.
Un garçon grave gaulé
         m’a défiguré.
J’avale ma salive, bloqué des papilles,
         on m’a pris pour une quille


défoncée.
Le regard seul sous extase
         sans le sou sous les répétitions en phase.
Reste-là viande suante
         avec chibre puante.


Les chauds corps blancs suintent
          recherchent l’intense dépense.
Entrée vingt balles, shots et pintes
          les fluides cadencent.
Les pédés bien classés
          en haut de la tour
               lâchent du leste.

Tous à la bourre
          cerveaux cramés
          il reste
          le fion en location.


Pédé et seul, toujours seul
          répétition
          froide répétition
          seule répétition


J’aurais dû rester au lit
          plus belle la nuit, je te vomis.

Qui est PierNo ?

"Joyeux-se paysan-ne, j'écris ma colère pour faire exister une pensée libertaire, antipatriarcale et poétique. J'écris depuis mes toilettes campagnardes pour lutter, pour aimer et pour danser sur les cendres de leur civilisation. J'écris car j'ai hâte de te lire."

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now